Traduction audiovisuelle – Doublage

Door February 16, 2017 blogpost Geen opmerkingen

Le doublage est une discipline de la traduction audiovisuelle ; à ne pas confondre avec le sous-titrage (c.f. à l’article « Présentation rapide de la traduction audiovisuelle – Sous-titrage » inclut dans ce blog).

Qu’est-ce que le doublage ?

Le doublage est en fait la localisation d’un film étranger, un processus de post-production qui consiste en la traduction du texte audiovisuel original vers une langue différente. Celui-ci est ensuite lu par un doubleur et enregistré afin de remplacer les dialogues originaux. La difficulté réside dans le fait que le texte doit être synchronisé avec le mouvement des lèvres de l’acteur.

Ce type de traduction est généralement requis par les maisons de production, les chaînes de télévision, les agences de publicité et, plus récemment, les sites en ligne de vidéos en streaming, tel que Netflix.

Comment ça marche ?

Le client remet au traducteur le matériel, composé de la vidéo, script avec ou sans les codes temporels (timecodes). Le traducteur procède à la traduction, puis vient ensuite l’étape dite d’adaptation. Cette dernière est la phase la plus délicate.

Lors de cette étape, le professionnel doit principalement tenir compte de :

  • Le ton – Le ton oral doit absolument être maintenu afin de ne pas convertir la traduction en un texte écrit.
  • Les accents – Lorsque le film contient des personnages ayant un accent, il faut évaluer l’importance de l’accent une fois le film doublé et prendre la décision de le maintenir, l’éliminer ou le remplacer par un accent régional, le cas échéant. S’il n’est pas possible de donner l’important à l’accent dans le film, celui-ci est éliminé. Prenez par exemple le film « Braveheart », les écossais ont perdu leur accent écossais dans la version française car si celui-ci est important dans le film d’origine, il n’est pas pertinent dans la version française.
  • Les références culturelles – Dans ce cas, il est possible de maintenir la référence culturelle si celle-ci est communément propagée ou de l’adapter. Par exemple, si un personnage prépare du porridge, on gardera ce terme dans la version française. En revanche, si ce même personnage prépare un cocido (plat typique de la région de Madrid), on devra utiliser, par exemple, un terme neutre.
  • Le choix des mots – Le choix des mots est important pour deux raisons fondamentales :

Doublage

  1. Isochronie : Le segment doit être en adéquation avec la durée du dialogue. Par conséquent le choix des mots est très important si l’on souhaite que le texte lu au cours de l’enregistrement commence et se termine au moment où l’acteur ouvre et ferme la bouche. Pour des langues telles que l’anglais, qui est beaucoup plus concis que le français, il est généralement utile de procéder à une adaptation afin de retranscrire l’idée de base tout en respectant la durée de parole du personnage.
  2. Adaptation au mouvement des lèvres. Cet exercice peut parfois être très compliqué selon les langues source et cible. Ici, les syllabes et les consonnes, occlusives principalement sont d’une importance primordiale.

Le doublage est sans aucun doute l’un des exercices de traduction les plus complexes puisque de nombreux paramètres sont pris en compte. Si le téléspectateur regarde un film et qu’il en oublie que le film est doublé, alors le travail de doublage est réussi !

*Source des images:

 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Microphone_%C3%A9lectrostatique.jpg

http://voa-voice-studios.com/dubbing/

Follow us in Social Media:

Twitter: @localconcept1

Google+: https://plus.google.com/+LocalConceptUS

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/localconcept/

Facebook: https://www.facebook.com/Local.Concept.In

Alhambra

What do you think of this post?
  • Awesome (0%)
  • Interesting (0%)
  • Straight (0%)
  • Boring (0%)
  • Dislike (0%)

Leave a Reply